Sagrada Família

L'église la moins conventionnelle d'Europe, le Temple Expiatori de la Sagrada Família, est devenu l'emblème d'une cité qui a toujours défendu son particularisme. Gaudí commença à y travailler en 1883, un an après que l'architecte Francesco Vilar eut entrepris sur le site un sanctuaire néo-gothique, et il ne cessa tout au long de sa vie de modifier un projet où il pouvait à la fois mettre en oeuvre ses recherches sur l'amélioration des structures portantes gothiques et exprimer son profond mysticisme dans un décor chargé de symbolisme. Il vécut 16 ans en reclus sur le chantier et repose dans la crypte. Des 3 façades initialement prévues, il ne put achever que celle de la Nativité, mais les travaux ont repris selon ses plans, financés par une souscription publique.

L'église terminée

Bien que ambitieux que ce qu'imaginait à l'origine son génial créateur, le sanctuaire devrait comprendre à son achèvement une haute tour centrale en l'honneur du Christ encadrée de 5 tours dédiées à la Vierge et aux évangélistes. Des 12 tours (4 par façade) symbolisant les apôtres, il ne reste plus à construire que celles de la façade de la Gloire du Christ. Un déambulatoire courra à l'extérieur de l'édifice.

 

http://spain.e-monsite.com/blog-cat-1-24914.html

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site