Vieille ville

Museu Marítim et Drassanes

Fondés au XIIIe siècle et plusieurs fois agrandis jusqu'à leur fermeture au XVIIIe siècle, les anciens chantiers navals de Barcelone, les Drannaes, forment, avec leurs immenses salles voûtées, l'ensemble médiéval de ce type le plus important et le mieux préservé du monde. Ils ont conservé 3 des 4 tours et abritent désormais le Musée maritime.

Maintes galères glissèrent de leurs pannes, dont la Real, vaisseau amiral de la flotte commandée par Don Juan d'Autriche, le fils illégitime de Charles Quint qui remporta en 1571 la victoire historique de Lépante contre les Turcs. Construite en 1971, une réplique grandeur nature du bâtiment décoré de rouge et d'or constitue le fleuron des collections du musée, mais celui-ci présente également de nombreuses maquettes.

Le Llibre del Consulat de Mar, recueil de codes et pratiques maritimes, et 18 portulans (cartes marines anciennes), dont le portulan de la Méditerranée dessiné en 1439 par Gabriel de Vallseca et utilisé par Amerigo Vespucci, offrent un aperçu des conditions dans lesquelles naviguaient les marins et les explorateurs d'autrefois.

Lire la suite

Golondrinas

L'un des meilleurs moyens de découvrir le port de Barcelone consiste à prendre les petits bateaux-mouches appelés golondrinas (hirondelles) qui partent des escaliers de la plaça del Portal de la Pau au pied des Ramblas. La promenade dure environ une demi-heure et les vedettes accostent généralement à la digue prolongeant la Barceloneta pour laisser les passagers se dégourdir les jambes. On peut également s'inscrire pour une croisière commentée de 2 heures qui passe par le port commercial et les plages, et fait escale au Port Olímpic.

Lire la suite

Monument a Colom

Dessiné par Gaietà Buigas pour l'Exposition universelle de 1888, le monument à Christophe Colomb du Portal de la Pau (Portail de la Paix) marque l'endroit où l'explorateur débarqua en 1493, à son retour des Amériques, avec les 6 Indiens des Caraïbes qu'il ramenait avec lui. Une plaque dans la cathédrale rappelle qu'ils y reçurent le baptême.

Haut de 60 m, le monument se compose d'un socle en pierre et d'une colonne en fer forgé supportant, posée sur un globe, une statue par Rafael Arché de Christophe Colomb tendant le doigt vers la mer. Au sommet, une plate-forme panoramique s'atteint en ascenseur.

Lire la suite

Port Vell

Le nouveau port de plaisance de Barcelone s'étend au terme des Ramblas qu'une longue passerelle piétionnière appelée La Rambla de Mar relie aux clubs nautiques du Moll d'Espanya. Ce port a été construit à l'origine en 1902 au Portal de la Pau, l'entrée maritime principale vers la ville, où des escaliers mènent à la mer. au sud, le Moll de Barcelona avec son tout nouveau World Trade Center (centre des affaires) sert de pilier central aux visiteurs. Un pont pivotant permet le passage des bateaux. Au bout du quai d'Espagne, le vaste complexe du Maremagnum propose des restaurants, des boutiques, un Imax cinéma et le plus grand aquarium d'Europe.

Un tableau de Vincent Van gogh a inspiré les ponts rouges agrémentant le moll de la Fusta aménagé sur 2 niveaux. Les terrasses des cafés installés sur le plus haut offrent une belle vue du port. El Cap de Barcelona, une sculpture haute de 20 m par l'Américain Roy Lichtenstein, l'un des principaux représetnants du pop art, marque le bout du quai.

Un nouveau téléphérique passe au-dessus du Port Vell entre la Barceloneta et Montjuïc.

Lire la suite

Barceloneta

Relié au centre-ville par le passeig Nacional et le passeig Maritim, le quartier populaire de la Barceloneta s'étend sur une langue de terre triangulaire qui s'enfonce dans la mer. Restaurants de poissons et cafés en bord de plage y entretiennent une joyeuse animation.

C'est un ingénieur militaire, Juan Martín de Cermeño, qui l'aménagea en 1753, après que la construction de la construction de la forteresse de La Ciutadella eut chassé de nombreux Barcelonais de leurs logis, et il donna aux maisons bordant ses ruelles en damier un plan systématique. Jusqu'à ce que leurs habitants obtiennent en 1837 le droit de les agrandir, elles ne comportèrent qu'un rez-de-chaussée et un étage.

Sur la petite plaça de la Barceloneta, lieu de marché, l'église baroque de Sant Miquel del Port est aussi une réalisation de Cermeño. Aujourd'hui, le port de pêche est toujours près des quais industriels que sépare une grande horloge. De l'autre côté, il reste la Torre de Sant Sebastià, terminus des téléphériques qui vous amènent à Montjuïc, en passant par le world Trade Center.

Lire la suite

Vila Olímpica

Le plus spectaculaire des aménagements entrepris pour les Olympiades de 1992 fut celui du vieux front de mer industriel du Poble Nou, un quartier aujourd'hui appelé Vila Olímpica. 4 km de plages bordées d'une promenade ont remplacé d'anciens docks décrépits, tandis que les 2 000 logements du village olympique bâti pour accueillir les athlètes forment désormais une zone résidentielle aérée par des parcs.

2 gratte-ciel de 44 étages abritant, l'un, des bureaux, l'autre, l'hôtel des Arts et des appartements, dominent un port de plaisance bordé de cafés et de restaurants très animés la nuit.

Lire la suite

Parc zoològic

Conçu de manière à offrir aux animaux des conditions de vie relativement bonnes, le zoo de Barcelone est particulièrement réputé pour ses nombreux primates et il a depuis des années pour mascotte un gorille albino, Floquet de Neu (Flocon de Neige). L'un des aquariums propose des spectacles de cétacés. Près de l'entrée se trouve la Demoiselle au parapluie (1888), fontaine par Roig i Soler devenue un des symboles de la ville.

Lire la suite

Museu d'Art Modern

Les collections du musée d'Art moderne de Barcelone comprennent pour l'essentiel des oeuvres d'artistes catalans du XIXe et du XXe siècles, mais peu des 4 plus importants, Miró, Picasso, Dalí et Tàpies, la ville proposant pour chacun d'eux un musée monographique. De qualité, l'exposition permet toutefois de découvrir les formes qu'ont prises en Catalogne les grands courants artistiques européens.

L'orientalisme séduisit ainsi Mariano Fortuny (1838-1874), à la palette riche et colorée, tandis que Ramón Casas (1866-1932) est considéré comme le 1er impressionniste catalan. Ses dessins au trait dressent les portraits de grands hommes de son époque, en particulier de Picasso au moment où il venait de s'installer à Montmartre. À remarquer également, les peintures de Santiago Rusiñol (1861-1931), de Joaquim Mir (1873-1940) et d'Isidre Nonell (1873-1911), les sculptures de Miquel Blay (1866-1936) et un paysage par Alfred Sisley (1839-1899): Coucher de soleil sur le Loing. L'art nn figuratif est notamment représenté par des oeuvres d'August Puig et Hernandez Pijoan.

Le musée possède en outre quelques remarquables exemples de mobilier moderniste, dont un autel privé.

Lire la suite

Homenatge a Picasso

En bordure du Parc de la Ciutadella, l'avinguda del Marquès de l'Argentera débouche sur l'Hommage à Picasso conçu en 1983 par l'artiste catalan Antoní Tàpies (né en 1923). Ce monument conceptuel n'offre au 1er abord que peu de rapport avec son titre: au milieu d'une fontaine, un cube de verre de 4 m d'arètes abrite un vieux canapé, des fauteuils et un buffet traversé par des pieux métalliques et recouvert d'une couverture. Les éléments ont manifesté peu d'égards envers cette oeuvre moderne et il a fallu installer un système de climatisation pour empêcher le verre de se fendre.

Lire la suite

Museu de Geologia

Inauguré en 1882, l'année où le Parc de la Ciutadella devint un espace ouvert au public, le plus ancien musée de la ville présente une riche collection de fossiles et d'échantillons minéralogiques.

À côté, l'Hivernacle, belle serre dessinée en 1884 par Josep Amargós, accueille concerts et expositions temporaires. Une autre serre, l'Umbracle construite en brique et en bois par Josep Fontseré, abrite des plantes tropicales.

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×