Ronda

Palacio del Marqués de Salvatierra

 

D'insolites représentations d'Indiens d'Amérique du Sud supportent le fronton de ce palais de style Renaissance édifié au XVIIIe siècle.

Santa María la Mayor

 

La cathédrale occupe le site d'une mosquée du XIIIe siècle dont subsistent le minaret et le mihrab.

Ayuntamiento

 

Des arcades rythment la façade de l'hôtel de ville. Remanié au XXe siècle, il incorpore des éléments d'édifices antérieurs, tel un plafond mudéjar.

La tauromachie à Ronda

Pôle spirituel de la tauromachie, la Plaza de Toros de Ronda, inaugurée en 1785, fait partie des plus anciennes et des plus importantes arènes d'Espagne. En septembre, la corrida goyesca, regardée par des millions de téléspectateurs, y fait revivre l'époque de Goya. Petit-fils de Francisco Romero, qui établit les règles de la corrida, Pedro Romero (1754-1839) développa le style classique de Ronda, plus austère que l'exubérante école de Séville. De nombreux aficionados voient en lui le père de la tauromachie moderne.

Lire la suite

Le Palacio de Mondragón

 

Bien qu'en majeure partie reconstruit après la Reconquête, ce palais reste orné dans ses 2 patios de mosaïques et de stucs maures.

Casey del Rey Moro

 

De cette maison du XVIIIe siècle bâtie sur les fondations d'un palais maure, 365 marches mènent à la rivière.

Le Puente Nuevo

Construit au XVIIIe siècle au-dessus du Tajo, le Pont Neufoffre une superbe vue sur le ravin qui sépare la vieille ville, ou Ciudad, du Mercadillo.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×