Montjuïc

Estadi Olímpic de Montjuïc

Construit en 1936 pour des jeux qui devaient faire concurrence aux Olympiades de Berlin, mais que la guerre civile empêcha, le stade olympique de Barcelone, remanié en 1992 pour accueillir 70 000 spectateurs, a conservé la façade néo-classique que lui donna Pere Domènech i Roura.

Non loin se trouvent le Palau Sant Jordi, stade couvert conçu par l'architecte japonais Irata Isozaki, et des piscines par Ricardo Bofill.

Lire la suite

Castell de Montjuïc

La forteresse qui couronne le sommet de la colline de Montjuïc fut édifiée au XVIIIe siècle pour les Bourbons sur les ruines d'un fortin érigé en 1640 et détruit par Philippe V en 1705. Les nationalistes y exécutèrent en 1940 le président de la Généralité de Catalogne, Lluís Companys.

L'édifice abrite aujourd'hui un musée militaire qui présente entre autres une collection d'armes anciennes et des plans et maquettes de châteaux de Catalogne. La citadelle offre un panorama exceptionnel de la ville et du port.

Lire la suite

Plaça d'Espanya

Aménagée sur le site où se dressèrent les gibets de Barcelone, jusqu'à leur transfert à Ciutadella en 1715, la place d'Espagne est un important carrefour routier orné en son centre d'une fontaine par Josep Maria Jujol, un disciple de Gaudí. Miquel Blay exécuta les sculptures. Désaffectées, les arènes que Font i Carreras édifia en 1899 en s'inspirant des architectures arabe et médiévale accueillent désormais des concerts.

Ramon Raventós construisit pour l'Exposition de 1929 les 2 tours en brique hautes de 47 m copiées sur le campanile de la basilique Saint-Marc de Venise. Elles encadrent l'avinguda de la Reina Maria Cristina qui monte jusqu'aux jeux d'eaux de la Font Màgica créée par Carles Buigas au pied du Palau Nacional.

Lire la suite

Poble Espanyol

Destiné à offrir aux visiteurs de l'Exposition internationale de 1929 une synthèse des styles architecturaux traditionnels des différentes régions d'Espagne, le Village Espagnol n'a rien perdu de sa popularité aussi bien auprès des touristes étrangers que des Barcelonais.

Le long de rues rayonnant d'une place centrale, 116 maisons y présentent les asepcts typiques et contrastés des demeures aragonaises, andalouses ou castillanes. Dans leurs ateliers ouvert au public, des artisans produisent verre soufflé, céramique, sculpture, objets damasquinés ou vannerie. Reconstitution d'une porte de l'enceinte médiévale d'Avilà, les Torres de Avila qui forment l'entrée monumentale du Poble Espanyol abritent un des bars de nuit les plus en vue de la ville depuis son aménagement par les décorateurs Alfredo Arribas et Javier Mariscal. Le village renferme également des boutiques, des cafés et un théâtre pour enfants.

Lire la suite

Pavelló ies van der Rohe

Les lignes élégantes et simples du pavillon de l'Allemagne de l'Exposition de 1929 n'ont rien perdu de leur modernité. Dessiné par Ludwig Mies van der Rohe (1886-1969), cet édifice, démonté comme il était prévu à la fin de l'exposition, eut une telle influence sur l'architecture du XXe siècle qu'il fut reconstruit en 1985. Il abrite la célèbre Chaise de Barcelone de son créateur.

Lire la suite

Museu Nacional d'Art de Catalunya

Construit pour l'Exposition internationale de 1929, l'austère Palau Nacional abrite depuis 1934 une collection d'art devenue la plus prestigieuse de Barcelone.

Elle comprend en particulier le plus bel ensemble d'oeuvres romanes du monde, notamment des sculptures sur bois, mais surtout des peintures murales déposées d'églises des Pyrénées catalanes et exposées de manière à reconstituer leur cadre d'origine. Celles provenant de Santa Maria de Taüll et de Sant Climent de Taüll sont sans doute les plus remarquables.

Outre d'intéressantes sculptures, la section d'art gothique présente des retables provenant de toute l'Espagne. Elle permet principalement de découvrir l'école de peinture catalane avec des artistes majeurs, Jaume Huguet et Lluís Dalmau.

Le musée possède également des tableaux de grands maîtres du XVIe au XVIIIe siècle tels qu'El Greco, Velázquez, Ribera et Zurbáran. Une collection de photographies est présente depuis 1906 dans l'une des spacieuses salles.

Lire la suite

Museu Arqueològic

Installé dans un palais néo-Renaissance de l'Exposition internationale de 1929, ce musée présente une riche collection archéologique allant de la préhistoire à l'époque wisigothique (415-711). Parmi les pièces les plus intéressantes figurent les découvertes faites à Empúries, un trésor ibère et des bijoux helléniques et wisigothiques.

Lire la suite

Fundació Joan Miró

Fils d'un orfèvre, Joan Miró (1893-1983) étudie à l'école d'art de la Llotja. Il s'installe à Paris en 1920, mais reste attaxché à ses racines et, bien qu'opposé à Franco, revient en Espagne en 1940. Jusqu'à sa mort, il habite et travaille alors principalement à Majorque.

Admirateur de l'art primitif catalan et du Modernisme de Gaudí, Miró développe après sa rencontre avec les surréalistes un style poétique où le rêve transcende la réalité. Il fonde en 1971 le centre d'art moderne de la Fundació Joan Miró, et son ami Josep Lluí Sert, l'architecte de la Fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence, conçoit à sa demande un superbe édifice où la lumière naturelle créé l'éclairage approprié aux dessins, lithographies, peintures, sculptures et tapisseries donnés par l'artiste qui constituent la collection permanente du musée. Celui-ci accueille également d'importantes expositions temporaires.

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site