Les chemins de Compostelle

Plusieurs itinéraires de pèlerinage convergeaient vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Le principal à franchir les Pyrénées portait le nom de Chemin français.

San Martín de Frómista

Bâtie au XIe siècle, est l'exemple le plus pur d'architecture romane de "pèlerinage" avec ses nefs de hauteurs proches et ses 3 absides partageant le même axe.

Façade

1. Lanterne octogonale

2. Tours symétriques

 

Intérieur

 

1. Murs massifs

2. Voûte en berceau

3. Arc

Lire la suite

L'architecture romane

Aux Xe et XIe siècles, l'architecture romane se répandit en Espagne depuis la France et, le long des routes empruntées par les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, de nombreux édifices religieux furent bâtis dans ce style caractérisé par des arcs semi-circulaires, des murs massfs percés de peu de fenêtres et une décoration sobre.

Chapiteau

Lire la suite

À Ponferrada

 

un château templier date de 1178

Burgos

 

possède une superbe cathédrale gothique.

À Santo Domingo de la Calzada

 

un parador occupe l'ancien hospice

Puente la Reina

 

doit son nom à son pont (puente) bâti au XIe siècle et toujours emprunté par les piétons.

À Pampelune

 

les pèlerins purent se recueillir dans la cathédrale gothique à partir du XVe siècle.

León

 

était une des principales étapes du pèlerinage. Sa cathédrale renfermede superbes vitraux.

O Cebreiro

 

renferme une église du IXe siècle et des pallozas, cabanes celtes primitives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×