La tauromachie

La corrida

La corrida se déroule en 3 phases appeées tercios. Pendant la 1re, ou tercio de varas, le matador, les picadores (lanciers à cheval) et les peones (assistants) fatiguent le taureau avant que les banderilleros ne lui plantent 3 paires de banderilles pendant le tercio de bandillas. L'estocada, mise à mort de l'animal, conclut le tercio de muleta où le matador effectue des passes avec la muleta.

Lire la suite

Quelques toreros célèbres

Manolete, l'un des plus grands matadors de tous les temps, succomba en 1947 à Linares à un coup de crne du taureau Islero.

Joselito, l'un des plus prestigieux toreros actuels, est célèbre par sa démarche puriste et son adresse avec la capa et la muleta.

Le taureau

 

Le toro bravo (taureau de combat), sélectionné pou son courage et son agressivité, vit en semi-liberté dans son élevage. Comme le remarquent les aficionados pour défendre la corrida, il connaît une vie heureuse d'au moins 4 ans avant de combattre 20 minutes dans l'arène.

Lire la suite

L'arène

Le public de la corrida prend place sur les tendidos (gradins) ou aux palcos (balcons) qui renferment la presidencia (loge du président). En face s'ouvrent l'arrastre de toros (sortie des taureaux) et la puerta de cuadrillas que franchissent le matador et ses aides pour entrer. Ils peuvent se réfugier dans le corridor appelé callejón ou derrière les barreras ou les burladeros (barrières). Les taureaux attendent dans les corrales.

Plan d'une arène

 

 

 

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×